Archives de Tag: open science

Evolution de la BSN vers le Comité pour la science ouverte (CoSO)

La Bibliothèque scientifique numérique (BSN) évolue vers la Science ouverte et devient le Comité pour la science ouverte (CoSO). Il est présidé par le Directeur général de la recherche et de l’innovation du MESRI.

Le CoSO sera composé d’experts de toutes professions et disciplines concernés par la Science ouverte, de chercheurs, de professionnels de l’information scientifique… Il aura pour mission de proposer des orientations et d’instruire des sujets sur les questions de Science ouverte, d’impulser et d’accompagner les actions associées, dans une structure fluide facilitant l’expression et la remontée des idées, suggestions et contributions aux différents groupes de travail.

Ce comité sera organisé autour de quatre Collèges, un Comité technique et un Comité de pilotage.

    • Un collège Publications
    • Un collège Données de la recherche
    • Un collège Compétences
    • Un collège Europe & international

Cette action est inscrite dans la feuille de route de l’initiative Open Gouvernement Partnership (OGP), au titre de l’engagement 14 : « Construire un écosystème de la Science ouverte ».

 

Lu sur le site de notre source : http://www.bibliothequescientifiquenumerique.fr/evolution-de-la-bsn-vers-le-comite-pour-la-science-ouverte-coso/

 

Publicités

Le financement de la science ouverte en question

Un billet de Marlène que je vous retransmets
« In the Internet era information will be free, the only question remaining is who pays for that freedom. » — Kalev Leetaru
« David Lewis, directeur des BU de l’Indiana University – Purdue University Indianapolis, propose dans le texte « The 2,5% Commitment » de financer une infrastructure commune, nécessaire pour soutenir la science ouverte, en demandant aux bibliothèques d’y consacrer 2,5% de leurs budgets. Elle comprendrait, au minimum, les contributions des établissements :
« 1. Aux projets de logiciels libres qui sous-tendent les initiatives d’open science : Dspace,  Fedora, Hyku, OJS, ArchiveSpace, Islandora…
2. Aux archives disciplinaires : ArXiv, bioRxiv, ou the Humanities Commons
3. Aux grosses bases de données hébergeant des contenus ouverts comme HathiTrust ou l’Internet Archive
4. Aux outils, de Wikipedia à VIVO, en passant par l’Open Access Button ou Unpaywall
5. Aux organisations de conservation telles que le Digital Preservation Network ou l’Academic Preservation Trust
6. Aux ressources éducatives libres telles qu’OpenStax
7. Aux organisations qui soutiennent ces développements, comme DuraSpace, le Center for Open Science, le Public Knowledge Project, l’Open Texbook Network, Impactstory, Orchid, ou Creative Commons
8. Aux organisations de promotion telles que SPARC »
Pour en savoir plus, voir sur le blog de Marlène

L’Appel de Jussieu

« Un collectif français représentatif des chercheurs et des professionnels de l’édition scientifique lance l’Appel de Jussieu pour la Science ouverte et la bibliodiversité. Son but est d’élaborer et de mettre en œuvre des modèles alternatifs adaptés aux objectifs de la science ouverte en affirmant la nécessité de soutenir l’innovation pour une rénovation profonde des fonctions éditoriales. Le collectif appelle ainsi à la constitution d’un consortium international d’acteurs pour fédérer les initiatives. Il s’adresse également aux institutions de recherche avec leur bibliothèque pour sécuriser dès maintenant une part de leurs budgets d’acquisition pour soutenir le développement d’une édition scientifique réellement ouverte et innovante. »

Pour en savoir plus, lire sur le site de notre source : Open Access – INIST

Open access et Open Science en débat

Un dossier consacré à l’open access « Libre accès aux publications et sciences ouvertes en débat » coordonné par Ghislaine Chartron et Joachim Schöpfel, est paru dans le numéro 11  | 2017 de la Revue Française des Sciences de l’information et de la communication. Lire la suite du numéro 11 de la Rfsic : https://rfsic.revues.org/2868.

Lire la suite sur le site de notre source, le réseau AO de Toulouse

Mesurer l’impact des données de la recherche

Une fiche CoopIST (Coopération en Information Scientifique et Technique) sur l’impact de la publication des données de la recherche

A lire et relire sur le site du Cirad – CoopIST

Je ne suis pas un numéro ! Pourquoi se créer un identifiant chercheur …

Voici un billet passionnant de Laurence BIZIEN qui concerne les identifiants numériques des personnes (auteurs, en particulier)
A lire et à relire… Avant de se lancer !!

« Parce que vous n’êtes probablement pas la seule personne au monde à porter votre nom…

Un identifiant chercheur est un code numérique permanent (oui, on est dans le web sémantique !) qui permet de vous identifier de façon unique dans votre environnement numérique (Web of Science, Scopus mais aussi HAL, Sudoc, etc.). Vous êtes certain que vos productions vous seront bien attribuées (publications, données scientifiques, projets financés, etc.) et ça vous évite à la fois les confusions liées à l’homonymie ( ne concerne pas que les Martin ou Smith !) et vous permet d’associer vos différentes identités (initiales, changement de nom etc ..). »

Pour lire la suite, voir sur le site du Labedoc

Valorisation et Analyse des Données de la Recherche (VADOR)

Annoncé sur le site de l’Institut National pour l’Information Scientifique et Technique (INIST)

« Atelier proposé dans le cadre de la 35è édition de la Conférence Inforsid
(INFormatique des ORganisations et Systèmes d’Information et de Décision 2017) le 31 mai 2017 à Toulouse.

Cet atelier s’insère dans une dynamique émergente sur l’analyse de données de la recherche (données numériques produites par les chercheurs, mémoires, articles scientifiques, actes de colloque, thèses, etc.) et veut faire la promotion de la recherche francophone.

Il permettra d’aborder des thématiques variées faisant cohabiter des disciplines différentes autour de la problématique de l’analyse et de la valorisation des données de la recherche, d’un point de vue théorique ou pratique.

Les propositions d’article, de projet en cours et de démonstration en relation avec ces thèmes sont les bienvenues.

Les articles peuvent présenter des travaux récents, en cours ou finalisés.

Toutes les propositions seront relues de manière constructive par au moins 2 membres du comité de programme.

L’ensemble des contributions sélectionnées sera mis à disposition de la communauté en open access. »

Pour en savoir plus : https://vador.sciencesconf.org/.

Open Access to Scientific Information in Emerging Countries

Lu dans D-Lib Magazine un article par Joachim Schöpel, concernant l’open access dans les pays émergents. Sachant que ce mouvement, s’est plutôt diffusé en occident… Focus sur le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du sud

March/April 2017
Volume 23, Number 3/4

Joachim Schöpfel
University of Lille, GERiiCO Laboratory
ORCID:0000-0002-4000-807X
joachim.schopfel [at] univ-lille3.fr

Abstract

« Access to information plays a critical role in supporting development. Open access to scientific information is one solution. Up to now, the open access movement has been most successful in the Western hemisphere. The demand for open access is great in the developing world as it can contribute to solving problems related to access gaps. Five emerging countries, called BRICS — Brazil, Russia, India, China and South Africa — play a specific and leading role with a significant influence on regional and global affairs because of their large and fast-growing national economies, their demography and geographic situation. In order to better understand open access in each of the five countries, in this paper we take a look at specific conditions in each country, relying on data from information professionals and scientists from BRICS, with an empirical approach focused on country-specific characteristics and challenges. The paper is an updated and enriched synthesis of a recent work on open access in the BRICS countries published by Litwin, Sacramento CA.1

Keywords: Open Access, Scientific Information, Emerging Countries, BRICS »

Voir l’article ici, sur le site de D-Lib Magazine « the Magazine of Digital Library Research »

Données de la recherche – veille bibliographique collaborative

Sciences Po ainsi que le Centre pour le Communication Scientifique directe (CCSD) mènent, comme la plupart des institutions scientifiques aujourd’hui, un travail autour de la gestion de ces données de recherche. L’arrivée d’une stagiaire dans chacun de ces structures au printemps 2016 avait été l’occasion de consolider une veille thématique sur ce sujet, afin d’orienter l’avancée du travail par l’analyse de la littérature nationale et internationale.

Cette veille similaire s’effectuant en parallèle par chacune de ces institutions, nous avons convenu de la mutualiser, à travers un groupe Zotero, alimenté tout d’abord par Laurène L’Hermite et Marilou Pain, puis plus largement par les équipes de la bibliothèque de Sciences Po et du CCSD.

 

https://www.ccsd.cnrs.fr/2017/03/gestion-des-donnees-de-la-recherche-bibliographie-partagee/

 

Membre du consortium international DataCite, l’Inist-CNRS est agence d’attribution de l’identifiant DOI en France

Parlons un peu « technique » : Eléments majeurs d’une bonne pratique dans le mouvement de l’Open Science, les identifiants pérennes* jouent un rôle clé en facilitant la découverte et l’accès à long terme aux objets scientifiques issus de la recherche. Ils permettent ainsi d’identifier, référencer, partager et citer les données afin d’accroître leur visibilité.

 Le DOI (Digital Object Identifier) en est un exemple. Il peut être attribué aux résultats de la recherche (données, images, vidéos…).

Une équipe dédiée au sein de l’Inist-CNRS se tient à votre disposition pour vous conseiller au plus près de vos recherches dans l’attribution de DOI à vos données (fourniture des préfixes DOI, assistance à la création et la conversion de métadonnées…). Elle vous accompagne également dans l’utilisation des différents services proposés par DataCite.

 

* En savoir plus sur les identifiants pérennes

 

Contact : datasets@inist.fr  /