Archives de Tag: libre accès

Un historique du libre accès aux publications et aux données

Le site « ouvrir la science » publie un historique du chemin qui nous a mené vers la science ouverte

 » L’historique liste un certain nombre d’évènements, actions, prises de position en lien avec l’ouverture des publications et des données de la recherche. Il ne se veut pas exhaustif, mais il déroule des faits marquants qui ont jalonné ce mouvement depuis les années 1990 jusqu’à l’année 2018. »

A lire sur « ouvrir la science »

Publicités

Réaction au Plan S en SHS

« CAIRN.info est un portail de publications – livres, revues et magazines – de sciences humaines et sociales de langue française, créé en 2005. Avec près de 500 revues et 10.000 ouvrages édités par 200 maisons d’édition ou structures éditoriales différentes – presses universitaires, associations savantes, etc. –, il s’agit sans aucun doute d’un des principaux outils mis à la disposition des internautes – chercheurs, étudiants, professionnels, grand public motivé – intéressés par les publications en sciences humaines et sociales de langue française.

Le modèle d’accès que nous avons retenu est un modèle mixte gratuit / payant, certaines revues étant diffusées à titre entièrement gratuit sans aucune période d’embargo, d’autres appliquant un moving wall (accès payant aux derniers numéros, accès gratuit aux numéros plus anciens), de sorte qu’aujourd’hui plus de deux tiers des articles que nous diffusons le sont en accès absolument gratuit, en tous formats (PDF/html) pour tous les internautes.

Etant donné la diversité des titres présentés sur notre portail et la diversité des maisons d’édition ou des structures éditoriales avec qui nous travaillons, nous n’avons évidemment aucune prétention à pouvoir prendre la parole en leur nom. Nous pensons néanmoins disposer d’un poste d’observation suffisamment privilégié sur le secteur de l’édition S.H.S. de langue française, pour exprimer un avis motivé sur le Plan S. « 

Pour lire l’intégralité de l’article, voir sur le site cairn.info

Première édition des journées de la Science Ouverte

« De la stratégie à l’action »

4, 5 et 6 décembre 2018, à Paris

D’une certaine façon, tout a été dit depuis 20 ans sur la science ouverte. Nous connaissons les bénéfices qu’elle apporte à la science et on devine ceux qu’elle apporte à la société. Son histoire est jalonnée de déclarations fondatrices dans ses différentes dimensions, de Berlin à Jussieu, de Sébastopol à San Francisco.

L’annonce par Frédérique Vidal du plan national pour la science ouverte, le 4 juillet 2018, dépasse le stade des principes et met en œuvre une politique qui est à la fois une politique publique et une stratégie scientifique. Elle définit, comme l’a fait la recommandation européenne de 2012, de nouvelles règles et décide de couvrir un spectre beaucoup plus large que la seule ouverture des publications, qui est le premier étage de la science ouverte mais ne peut pas s’y résumer.

Le plan s’articule en effet autour de trois axes majeurs :

  • généraliser l’accès ouvert aux publications,
  • structurer et ouvrir les données de la recherche,
  • s’inscrire dans une dynamique durable, européenne et internationale.

La science ouverte n’est en effet pas une évolution technique, mais un changement profond de paradigme, qui implique des évolutions à différents niveaux des processus scientifiques, en amont comme en aval. Elle constitue une opportunité pour améliorer la recherche elle-même mais aussi sa dimension collaborative et sa relation avec la société.

Ces premières journées nationales de la science ouverte, organisées par le Comité pour la science ouverte, ont pour vocation de faire un état des lieux de la question pour permettre aux acteurs de la recherche, et en premier lieu les chercheurs, d’identifier les évolutions possibles de leurs pratiques quotidiennes, dans leur communauté.

Préinscriptions avant le 20 novembre sur le site des journées

Les propositions de posters se font via le site https://jnso2018.sciencesconf.org dans la rubrique « Soumission de poster » avant le 20 novembre 2018 également.

 

Guide d’application de la loi pour une République numérique (article 30) — Écrits scientifiques

Ce guide a été rédigé par des chercheurs, des juristes et des professionnels de l’Information scientifique et technique* afin d’informer de manière simple les chercheurs des nouveaux droits que la loi pour une République numérique d’octobre 2016 leur a ouverts pour la diffusion de leurs écrits publiés dans des revues scientifiques. La présente version (courte) de ce guide sera complétée prochainement par une version plus détaillée explicitant notamment plus de cas spécifiques. »

Voir le guide

Négociations en Europe entre consortium et éditeurs : un bras de fer qui finira par ‘tout ouvert’

« La revue Nature du 17 mai 2018 a publié une courte synthèse des négociations difficiles entre les consortium des états européens et les grands maisons d’édition (Springer, Elsevier et les autres). Ces négociations sont difficiles, les états ne voulant plus payer des abonnements à des maisons d’éditions, ces dernières rendant des services mal compris des chercheurs. Les bras de fer sont influencés par des facteurs divers dont les politiques des états (loi numérique en France) qui demandent aux chercheurs de publier en accès ouvert les recherches sur fonds public (au moins 50 % de fonds publics en France), et avec un éléphant dans la négociation, dont personne ne parle (sci-hub). (…) »

Le financement de la science ouverte en question

Un billet de Marlène que je vous retransmets
« In the Internet era information will be free, the only question remaining is who pays for that freedom. » — Kalev Leetaru
« David Lewis, directeur des BU de l’Indiana University – Purdue University Indianapolis, propose dans le texte « The 2,5% Commitment » de financer une infrastructure commune, nécessaire pour soutenir la science ouverte, en demandant aux bibliothèques d’y consacrer 2,5% de leurs budgets. Elle comprendrait, au minimum, les contributions des établissements :
« 1. Aux projets de logiciels libres qui sous-tendent les initiatives d’open science : Dspace,  Fedora, Hyku, OJS, ArchiveSpace, Islandora…
2. Aux archives disciplinaires : ArXiv, bioRxiv, ou the Humanities Commons
3. Aux grosses bases de données hébergeant des contenus ouverts comme HathiTrust ou l’Internet Archive
4. Aux outils, de Wikipedia à VIVO, en passant par l’Open Access Button ou Unpaywall
5. Aux organisations de conservation telles que le Digital Preservation Network ou l’Academic Preservation Trust
6. Aux ressources éducatives libres telles qu’OpenStax
7. Aux organisations qui soutiennent ces développements, comme DuraSpace, le Center for Open Science, le Public Knowledge Project, l’Open Texbook Network, Impactstory, Orchid, ou Creative Commons
8. Aux organisations de promotion telles que SPARC »
Pour en savoir plus, voir sur le blog de Marlène

Open access et Open Science en débat

Un dossier consacré à l’open access « Libre accès aux publications et sciences ouvertes en débat » coordonné par Ghislaine Chartron et Joachim Schöpfel, est paru dans le numéro 11  | 2017 de la Revue Française des Sciences de l’information et de la communication. Lire la suite du numéro 11 de la Rfsic : https://rfsic.revues.org/2868.

Lire la suite sur le site de notre source, le réseau AO de Toulouse

ça se passe à l’INRA

Afficher l'image d'origine

L’inra s’engage sur le partage des données, en diffusant une Charte pour le libre accès aux publications et aux données  et avec un site web, Datapartage, pour accompagner la gestion des données et présenter l ’offre de services «gestion et partage des données ». Le site propose 4 rubriques : Gérer, Partager, Réutiliser et Technologies.

Les services proposés sont :  attribuer un DOI à un jeu de données INRA, choisir un entrepôt pour déposer ses données, écrire un plan de gestion de donnés à l’aide d’un site dédié et des formations et publier un vocabulaire ou une ontologie. Une offre de formation se met progressivement en place à travers les infodoc express et les classes virtuelles (voir la formation sur les datapapers).

https://www6.inra.fr/datapartage/

Colloque « Open Access et évaluation de la recherche » des 13-14 octobtre 2016

 

Pour information :
Le comité d’organisation du colloque « Open Access et évaluation de la recherche : vers un nouvel écosystème ? « , Toulouse, 13-14 octobre 2016,  a le plaisir de vous communiquer l’accès à l’ensemble des vidéos en ligne sur Canal U :https://www.canal-u.tv/producteurs/universite_de_toulouse/colloque ou depuis le site du colloque : https://openeval2016.sciencesconf.org/resource/page/id/3 où vous trouverez les fichiers vidéos et diaporamas par intervenant.

Vous pourrez également accéder à l’ensemble des tweets compilés via Storify.

Bon visionnage !

A noter l’intervention de Pierre GLAUDES (HCERES) : « Open Access et évaluation des produits de la recherche : la politique du HCERES »

Une explication ludique de l’open access

Dans une vidéo ludique et pleine d’humour, le Lab’ UA d’Angers présente le mouvement de l’Open Access.

Cela vous prendra 3 minutes 30 pour la visionner, il vous suffit de cliquer sur l’image !

c’est par ici : http://openarchiv.hypotheses.org/3443