Archives de Tag: données de la recherche

Journées Nationales de la science Ouverte 2018

Ces journées se sont tenues les 4, 5 et 6 décembre 2018, à Paris

« De la stratégie à l’action », telle était leur thématique

Vous pouvez retrouver sur twitter le déroulé récapitulatif de ces journées avec le hashtag #JNSO2018

 

Et les vidéos des différentes interventions ici

 

Publicités

7e atelier de formation sur la gestion-valorisation des données de recherche dans les laboratoires

Le groupe de travail Dialogu’IST du réseau Renatis propose le 13 décembre 2018 matin un 7e atelier de formation sur la thématique de gestion et de valorisation des données de recherche dans les laboratoires.

Cet atelier s’articulera en lien étroit avec la journée du groupe de travail inter-réseau « Atelier données » du 27 novembre et la réunion annuelle RDA (Research Data Alliance) France du 5 décembre. L’objectif est d’apporter des réponses concrètes à la question « Comment FAIRe vivre les données ».

Après une intervention de Francis André, coordinateur de l’alliance RDA France, sur le paysage politique et culturel de la Science Ouverte, seront exposés différents retours d’expériences sur la mise en œuvre de gestion des données et des principes FAIR, de DMP, etc. Professionnels de l’IST, Ingénieurs de Recherche scientifiques ou informaticiens présenteront leurs projets de plateforme de gestion des données et leur utilisation, les conséquences sur les comportements et métiers ainsi que des « trucs et astuces » pour la réussite de tels projets.

Vous souhaitez participer à cet atelier, échanger avec différents acteurs sur vos besoins et pratiques, ou tout simplement apprendre sur les expériences déjà réalisées, n’hésitez pas à rejoindre l’un des 13 centres (voir liste dans le programme). Vous êtes invités à prendre contact avec le responsable du centre pour une pré-inscription et attendus nombreux !

Journée d’étude « interopérabilité et pérennisation des données de la recherche. Comment FAIR en pratique ? »

La journée thématique organisée le 27 novembre 2018 par le groupe de travail inter-réseaux « Atelier Données » de la MITI à Jussieu a été bien suivie.

Pour mémoire, les principes FAIR sont de rendre les données trouvables, accessibles, interopérables et réutilisables (Findable, Accessible, Interoperable, Reusable)

Les supports des présentations seront déposés progressivement sur la page du programme et une publication de synthèse est prévue pour 2019.

Première édition des journées de la Science Ouverte

« De la stratégie à l’action »

4, 5 et 6 décembre 2018, à Paris

D’une certaine façon, tout a été dit depuis 20 ans sur la science ouverte. Nous connaissons les bénéfices qu’elle apporte à la science et on devine ceux qu’elle apporte à la société. Son histoire est jalonnée de déclarations fondatrices dans ses différentes dimensions, de Berlin à Jussieu, de Sébastopol à San Francisco.

L’annonce par Frédérique Vidal du plan national pour la science ouverte, le 4 juillet 2018, dépasse le stade des principes et met en œuvre une politique qui est à la fois une politique publique et une stratégie scientifique. Elle définit, comme l’a fait la recommandation européenne de 2012, de nouvelles règles et décide de couvrir un spectre beaucoup plus large que la seule ouverture des publications, qui est le premier étage de la science ouverte mais ne peut pas s’y résumer.

Le plan s’articule en effet autour de trois axes majeurs :

  • généraliser l’accès ouvert aux publications,
  • structurer et ouvrir les données de la recherche,
  • s’inscrire dans une dynamique durable, européenne et internationale.

La science ouverte n’est en effet pas une évolution technique, mais un changement profond de paradigme, qui implique des évolutions à différents niveaux des processus scientifiques, en amont comme en aval. Elle constitue une opportunité pour améliorer la recherche elle-même mais aussi sa dimension collaborative et sa relation avec la société.

Ces premières journées nationales de la science ouverte, organisées par le Comité pour la science ouverte, ont pour vocation de faire un état des lieux de la question pour permettre aux acteurs de la recherche, et en premier lieu les chercheurs, d’identifier les évolutions possibles de leurs pratiques quotidiennes, dans leur communauté.

Préinscriptions avant le 20 novembre sur le site des journées

Les propositions de posters se font via le site https://jnso2018.sciencesconf.org dans la rubrique « Soumission de poster » avant le 20 novembre 2018 également.

 

Simon Chignard a testé Google Dataset Search, le moteur de recherche open data

Google vient de lancer en mode bêta Google Dataset Research un moteur de recherche dédié à la découverte des jeux de données ouvertes. L’annonce a été diversement accueillie au sein de la communauté de l’open data, certains y voyant une confirmation que l’open data est devenu un vrai sujet grand public, d’autres s’inquiétant du rôle que pourrait jouer à terme Google comme point d’accès unique à l’offre de données ouvertes.

Simon Chignard nous propose dans ce billet de découvrir les fonctionnalités de ce nouveau outil, d’en expliquer rapidement le fonctionnement et in fine d’en montrer les limites. Car il n’y a pas de miracle: la découvrabilité des données est un problème complexe que Google, malgré sa bonne volonté et son expertise n’a pas (encore) réussi à résoudre.

A voir sur Données ouvertes

Guide d’application de la loi pour une République numérique (article 30) — Écrits scientifiques

Ce guide a été rédigé par des chercheurs, des juristes et des professionnels de l’Information scientifique et technique* afin d’informer de manière simple les chercheurs des nouveaux droits que la loi pour une République numérique d’octobre 2016 leur a ouverts pour la diffusion de leurs écrits publiés dans des revues scientifiques. La présente version (courte) de ce guide sera complétée prochainement par une version plus détaillée explicitant notamment plus de cas spécifiques. »

Voir le guide

La valeur des données de recherche : une nouvelle opportunité pour l’évaluation scientifique ❓

Le groupe de travail Dialogu’IST propose son sixième atelier le mardi 12 juin 2018 (9h00-13h), portant sur la valeur des données de recherche : une nouvelle opportunité pour l’évaluation scientifique

Lire la Suite →

Les données de la recherche : Entretien avec Joachim Schopfel et Alexandre Serres

Entretien mené par Hans Dillaerts, MCF en SIC à l’Université Montpellier III

Lire la Suite →

Interopérabilité et pérennisation des données de la recherche : comment FAIR en pratique ❓

Appel à interventions

Journée thématique inter-réseaux Données de la recherche et Open Science

Retours d’expériences

27 ou 29 novembre 2018

Paris

Lire la Suite →

Evolution de la BSN vers le Comité pour la science ouverte (CoSO)

La Bibliothèque scientifique numérique (BSN) évolue vers la Science ouverte et devient le Comité pour la science ouverte (CoSO). Il est présidé par le Directeur général de la recherche et de l’innovation du MESRI.

Le CoSO sera composé d’experts de toutes professions et disciplines concernés par la Science ouverte, de chercheurs, de professionnels de l’information scientifique… Il aura pour mission de proposer des orientations et d’instruire des sujets sur les questions de Science ouverte, d’impulser et d’accompagner les actions associées, dans une structure fluide facilitant l’expression et la remontée des idées, suggestions et contributions aux différents groupes de travail.

Ce comité sera organisé autour de quatre Collèges, un Comité technique et un Comité de pilotage.

    • Un collège Publications
    • Un collège Données de la recherche
    • Un collège Compétences
    • Un collège Europe & international

Cette action est inscrite dans la feuille de route de l’initiative Open Gouvernement Partnership (OGP), au titre de l’engagement 14 : « Construire un écosystème de la Science ouverte ».

 

Lu sur le site de notre source : http://www.bibliothequescientifiquenumerique.fr/evolution-de-la-bsn-vers-le-comite-pour-la-science-ouverte-coso/