Archives de Catégorie: Open Science

Première édition des journées de la Science Ouverte

« De la stratégie à l’action »

4, 5 et 6 décembre 2018, à Paris

D’une certaine façon, tout a été dit depuis 20 ans sur la science ouverte. Nous connaissons les bénéfices qu’elle apporte à la science et on devine ceux qu’elle apporte à la société. Son histoire est jalonnée de déclarations fondatrices dans ses différentes dimensions, de Berlin à Jussieu, de Sébastopol à San Francisco.

L’annonce par Frédérique Vidal du plan national pour la science ouverte, le 4 juillet 2018, dépasse le stade des principes et met en œuvre une politique qui est à la fois une politique publique et une stratégie scientifique. Elle définit, comme l’a fait la recommandation européenne de 2012, de nouvelles règles et décide de couvrir un spectre beaucoup plus large que la seule ouverture des publications, qui est le premier étage de la science ouverte mais ne peut pas s’y résumer.

Le plan s’articule en effet autour de trois axes majeurs :

  • généraliser l’accès ouvert aux publications,
  • structurer et ouvrir les données de la recherche,
  • s’inscrire dans une dynamique durable, européenne et internationale.

La science ouverte n’est en effet pas une évolution technique, mais un changement profond de paradigme, qui implique des évolutions à différents niveaux des processus scientifiques, en amont comme en aval. Elle constitue une opportunité pour améliorer la recherche elle-même mais aussi sa dimension collaborative et sa relation avec la société.

Ces premières journées nationales de la science ouverte, organisées par le Comité pour la science ouverte, ont pour vocation de faire un état des lieux de la question pour permettre aux acteurs de la recherche, et en premier lieu les chercheurs, d’identifier les évolutions possibles de leurs pratiques quotidiennes, dans leur communauté.

Préinscriptions avant le 20 novembre sur le site des journées

Les propositions de posters se font via le site https://jnso2018.sciencesconf.org dans la rubrique « Soumission de poster » avant le 20 novembre 2018 également.

 

Publicités

FRéDOC 2018

Démarches innovantes en IST : expérimenter, proposer, (se) réinventer

 

Tél était le thème des FRéDOC 2018 (Formation Réseaux de la DOCumentation) qui se sont tenues à ALBI début octobre.

 

Nous y avons échangé sur le thème de l’Open science et de l’évolution qu’elle impose dans nos pratiques

Relever les défis de l’Open Science,  rendre la recherche plus ouverte et accessible à tous : les professionnels de l’IST, doivent être en mesure de proposer des services innovants et adaptés aux évolutions ; de les valoriser le plus largement possible afin de les positionner clairement au coeur des laboratoires et des équipes de recherche.

Décloisonner les pratiques professionnelles, favoriser la collaboration avec les chercheurs et s’insérer efficacement dans les projets scientifiques.

Pour voir les supports des différentes présentations, c’est par ici, sur le site de la conférence

Bonne lecture…

Simon Chignard a testé Google Dataset Search, le moteur de recherche open data

Google vient de lancer en mode bêta Google Dataset Research un moteur de recherche dédié à la découverte des jeux de données ouvertes. L’annonce a été diversement accueillie au sein de la communauté de l’open data, certains y voyant une confirmation que l’open data est devenu un vrai sujet grand public, d’autres s’inquiétant du rôle que pourrait jouer à terme Google comme point d’accès unique à l’offre de données ouvertes.

Simon Chignard nous propose dans ce billet de découvrir les fonctionnalités de ce nouveau outil, d’en expliquer rapidement le fonctionnement et in fine d’en montrer les limites. Car il n’y a pas de miracle: la découvrabilité des données est un problème complexe que Google, malgré sa bonne volonté et son expertise n’a pas (encore) réussi à résoudre.

A voir sur Données ouvertes

L’Open access week à Lyon – rdv le 18 octobre 2018

Dans le cadre de la semaine internationale du libre-accès, l’Université de Lyon, et ses partenaires (les Universités Lyon 1, Lyon 2, Lyon 3, l’URFIST de Lyon, l’enssib, Persée, Irstea, le laboratoire ELICO, la Bibliothèque Diderot de Lyon, la bibliothèque de l’INSA de Lyon, la bibliothèque de l’École Centrale de Lyon, la Maison de l’Orient et de la Méditerranée, l’Institut des Sciences de l’Homme et le CCSD) vous proposent une journée d’étude intitulée :

Bibliothèques et chercheurs : la science ouverte en commun – CONFERENCES ET POSTERS

qui se tiendra le 18 octobre 2018 à Lyon (MILC/Université de Lyon)

 

Inscription obligatoire pour la conférence disponible sur : https://oawlyon2018.sciencesconf.org

 

Programme de la journée :

9h-12h30 MAISON INTERNATIONALE DES LANGUES ET DES CULTURES (MILC) 35 rue Raulin – 69007 Lyon

9h – 9h30 : Accueil du matin, enregistrement des participants, accueil des intervenants

9h30 – 9h45 : Introduction de la journée par Simon Gadras ,VP numérique Lyon2

9h45 – 10h30 : Contribuer à la science ouverte : dire et faire – par Frédérique Flamerie, chargée de mission science ouverte/données de recherche à la direction de la documentation de l’université de Bordeaux

10h30 – 11h30 : Ateliers Médiation autour de l’Open Access (jeux, posters)

11h30 – 12h15: Les actions de l’Ecole des Ponts en faveur de l’Open Science – Formations, informations, pots à crayons et drop-in sessions par Frédérique Bordignon, responsable IST à Ecole des Ponts ParisTech

12h15 – 12h30 : Conclusion de la demi-journée

MOOC Recherche reproductible

principes méthodologiques pour une science transparente

  © Inria / Photo G. Scagnelli

 

 

 

 

 

Vous prenez des notes et vous voulez vous y retrouver ? Vous faites des calculs sur ordinateur et vos résultats changent d’un jour à l’autre ? Vous aimeriez partager avec vos collègues vos analyses de données ? C’est à toutes ces questions que ce MOOC répond en vous présentant les principes d’une science ouverte et transparente inscrite désormais dans « le plan national pour la science ouverte ».

  • Date : 22/10/2018 au 19/12/2018
  • Lieu : Plate-forme FUN
  • Organisateurs : Inria Learning Lab

Pour en savoir plus, voir sur le site de l’INRIA

Le Plan national pour la science ouverte

Le Plan national pour la science ouverte annoncé par Frédérique Vidal, le 4 juillet 2018, rend obligatoire l’accès ouvert pour les publications et pour les données issues de recherches financées sur projets. Il met en place un Comité pour la science ouverte et soutient des initiatives majeures de structuration du paysage concernant les publications et les données. Enfin, il est doté d’un volet formation et d’un volet international qui sont essentiels à la mobilisation des communautés scientifiques et à l’influence de la France dans ce paysage en cours de constitution.

Lire la Suite →

Guide d’application de la loi pour une République numérique (article 30) — Écrits scientifiques

Ce guide a été rédigé par des chercheurs, des juristes et des professionnels de l’Information scientifique et technique* afin d’informer de manière simple les chercheurs des nouveaux droits que la loi pour une République numérique d’octobre 2016 leur a ouverts pour la diffusion de leurs écrits publiés dans des revues scientifiques. La présente version (courte) de ce guide sera complétée prochainement par une version plus détaillée explicitant notamment plus de cas spécifiques. »

Voir le guide

La valeur des données de recherche : une nouvelle opportunité pour l’évaluation scientifique ❓

Le groupe de travail Dialogu’IST propose son sixième atelier le mardi 12 juin 2018 (9h00-13h), portant sur la valeur des données de recherche : une nouvelle opportunité pour l’évaluation scientifique

Lire la Suite →

Négociations en Europe entre consortium et éditeurs : un bras de fer qui finira par ‘tout ouvert’

« La revue Nature du 17 mai 2018 a publié une courte synthèse des négociations difficiles entre les consortium des états européens et les grands maisons d’édition (Springer, Elsevier et les autres). Ces négociations sont difficiles, les états ne voulant plus payer des abonnements à des maisons d’éditions, ces dernières rendant des services mal compris des chercheurs. Les bras de fer sont influencés par des facteurs divers dont les politiques des états (loi numérique en France) qui demandent aux chercheurs de publier en accès ouvert les recherches sur fonds public (au moins 50 % de fonds publics en France), et avec un éléphant dans la négociation, dont personne ne parle (sci-hub). (…) »

Les données de la recherche : Entretien avec Joachim Schopfel et Alexandre Serres

Entretien mené par Hans Dillaerts, MCF en SIC à l’Université Montpellier III

Lire la Suite →