Archives de Catégorie: A LA UNE

Colloque « DataBFC – ouvrir et gérer les données de la recherche en Bourgogne Franche-Comté »

Le colloque « DataBFC – ouvrir et gérer les données de la recherche en Bourgogne Franche-Comté » se tiendra à Besançon, du lundi 13 au mercredi 15 novembre 2017, à la Maison des Sciences de l’Homme et de l’Environnement Claude-Nicolas Ledoux.Le colloque « DataBFC – ouvrir et gérer les données de la recherche en Bourgogne Franche-Comté » se tiendra à Besançon, du lundi 13 au mercredi 15 novembre prochains, à la Maison des Sciences de l’Homme et de l’Environnement Claude Nicolas Ledoux.

Ce colloque est organisé par l’Observatoire des Sciences de l’Univers THETA et la MSHE sous l’égide la COMUE UBFC ; il est à destination de la communauté scientifique de la région Bourgogne Franche-Comté et, plus largement, de toute personne intéressée par ces thématiques. Il se situe dans le contexte récent de l’ouverture des données de la recherche défini par les directives européennes, le programme européen H2020 et la loi pour une république numérique. L’objectif est de créer une synergie au sein de la communauté scientifique régionale sur l’ouverture des données de la recherche en se basant sur différentes expériences internationales, nationales ou locales – dont celle acquise au sein de l’OSU THETA avec le projet Dat@OSU (présenté aux journées SIST de septembre 2016).

Le colloque, d’une durée de 2 jours s’étalant sur 3 journées sera articulé d’une part autour de l’intervention d’orateurs extérieurs issus de structures nationales et internationales intervenant dans le domaine de l’ouverture des données (Research Data Alliance, DataCite, Swiss Data Science Center, CNRS-DIST, CINES, TGIR Huma-Num, UMS BBEES, Observatoire virtuel astronomique, …) et d’autre part du retour d’expérience d’intervenants locaux.

Le site web du colloque (https://databfc.sciencesconf.org/) est ouvert et vous pouvez dès maintenant consulter le programme et y vous inscrire.
Le nombre de participants est limité à 150 et l’inscription est gratuite.
Pour toutes demandes de renseignements, vous pouvez envoyer un mail à l’adresse : databfc@sciencesconf.org.

Publicités

Justice : l’urgence de la transformation digitale

stethoscope-and-gavel-1462001088eVFLa loi sur la justice du XXIe siècle conduit à un vaste plan de simplification de nos procédures civiles et pénales. Une réflexion sur ce sujet est déjà menée par la direction des affaires civiles et du sceau (DACS) et la direction des affaires criminelles et des grâces (DACG) du ministère de la Justice. Ce chantier pharaonique ne pourra être réalisé sans un plan de transformation numérique.
Lire la Suite →

Mesurer l’impact des données de la recherche

Une fiche CoopIST (Coopération en Information Scientifique et Technique) sur l’impact de la publication des données de la recherche

A lire et relire sur le site du Cirad – CoopIST

Je ne suis pas un numéro ! Pourquoi se créer un identifiant chercheur …

Voici un billet passionnant de Laurence BIZIEN qui concerne les identifiants numériques des personnes (auteurs, en particulier)
A lire et à relire… Avant de se lancer !!

« Parce que vous n’êtes probablement pas la seule personne au monde à porter votre nom…

Un identifiant chercheur est un code numérique permanent (oui, on est dans le web sémantique !) qui permet de vous identifier de façon unique dans votre environnement numérique (Web of Science, Scopus mais aussi HAL, Sudoc, etc.). Vous êtes certain que vos productions vous seront bien attribuées (publications, données scientifiques, projets financés, etc.) et ça vous évite à la fois les confusions liées à l’homonymie ( ne concerne pas que les Martin ou Smith !) et vous permet d’associer vos différentes identités (initiales, changement de nom etc ..). »

Pour lire la suite, voir sur le site du Labedoc

Algorithme, mon bel algorithme… Dis-moi à quoi ressemblera la justice de demain ❓

boule

Le 19 mai 2017, s’est tenu un colloque organisé en partenariat par la Cour d’Appel de Douai, le Barreau de Lille, le Ministère de la justice, l’École nationale de la magistrature, l’Ixad, la Faculté de Droit de l’Université Catholique de Lille et le C3RD (Centre de relations entre le risque et le droit). Le thème de ce colloque : la justice prédictive. Un exemple illustratif de l’introduction de l’intelligence artificielle dans les professions réglementées et dans la mission de service public : celle de rendre la justice.
Lire la Suite →

Hommage à un pionnier de l’open data juridique : M. Christian SCHERER

polytechnique_devisePlébiscitée par un certain nombre d’entre vous dont ma chère consoeur, Isabelle DUBIGEON, il m’était impossible de revenir sur ce blog et de reprendre ma plume sans rendre hommage à un grand bâtisseur de l’open data juridique. Cet hommage, je le rend à Monsieur Christian SCHERER qui nous a quitté il y a quelques mois désormais.
Lire la Suite →

Open Data 5 ★ par Tim Berners-Lee

« Tim Berners-Lee, principal inventeur du Web et instigateur des Linked Data, a suggéré un programme de déploiement en 5 étoiles pour l’Open Data. Voici quelques exemples qui détaillent chacune des étapes que représentent ces étoiles, avec les coûts et bénéfices qui les accompagnent.

Par l’exemple …

Ci-dessous, quelques exemples pour chaque étape du programme 5 étoiles pour l’Open Data de Tim Berners-Lee. Les données présentées en exemple correspondent ‘aux prévisions des températures à Galway, en Irlande, pour les trois prochains jours’:

    • publiez vos données sur le Web (peu importe leur format) avec une licence ouverte1
    • exemple …
  • ★★
    • publiez-les en tant que données structurées (par exemple, un document Excel au lieu d’une image scannée d’un tableau)2
    • exemple …
  • ★★★
    • publiez-les dans un format ouvert et non-propriétaire (par exemple, un CSV plutôt qu’un Excel)3
    • exemple …
  • ★★★★
    • utilisez des URI pour désigner des choses dans vos données, afin que les gens puissent faire des références à celles-ci4
    • exemple …
  • ★★★★★
    • liez vos données à d’autres données pour y ajouter du contexte5
    • exemple …

Coût et bénéfices … La suite à lire sur le site de notre source 5stardata »

Participer à l’organisation du management des données de la recherche : gestion de contenu et documentation des données

Cette ANF (Action Nationale de Formation) organisée par les réseaux Renatis et Médici, en collaboration avec la DIST-CNRS, l’Inist-CNRS, et l’INRIA se tiendra du 3 au 6 juillet 2017 dans les locaux de l’INIST, à Nancy.
      
Faisant suite à la formation de juillet 2016, qui n’avait pu accueillir tous les stagiaires intéressés faute de places (https://anfdonnees2016.sciencesconf.org/) ces journées ont pour objectif de fournir des éléments pédagogiques, méthodologiques, techniques, juridiques, aux professionnels de l’IST afin qu’ils puissent sensibiliser les chercheurs à la gestion des données et à leur cycle de vie.
.

Cette formation intéressera également les chercheurs, enseignants-chercheurs, doctorants et ingénieurs projets souhaitant s’impliquer dans la gestion et la gouvernance des données de la recherche.

En effet, les professionnels de l’IST, aux côtés des chercheurs ont un rôle clé à jouer dans la réponse à des appels à projet et dans la gestion de contenu propre aux données de la recherche. 

La formation qui vous est proposée a pour objectif de vous fournir les éléments d’information nécessaires afin d’être en mesure de sensibiliser les chercheurs à la gestion des données et à leur cycle de vie. L’objectif principal est d’apporter les outils nécessaires à l’accompagnement du chercheur dans la construction d’un plan de gestion des données ou Data Management Plan (DMP).    

Ces trois journées comporteront des interventions théoriques permettant de disposer d’un socle de connaissances sur les aspects techniques et juridiques ; des présentations plus pratiques permettant d’appréhender concrètement ce dont il est question ; et des temps de retours d’expériences et échanges afin que chacun puisse se poser les questions liées à son environnement propre (le programme est en cours de finalisation).

    

    Pour vous inscrire, vous êtes invités à remplir le 

    formulaire nécessaire AVANT LE 19 mai 2017, disponible sur : 

    https://anfdonnees2017.sciencesconf.org/

    

Les modalités d’inscription et de participation sont précisées dans le formulaire.

Open Access to Scientific Information in Emerging Countries

Lu dans D-Lib Magazine un article par Joachim Schöpel, concernant l’open access dans les pays émergents. Sachant que ce mouvement, s’est plutôt diffusé en occident… Focus sur le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du sud

March/April 2017
Volume 23, Number 3/4

Joachim Schöpfel
University of Lille, GERiiCO Laboratory
ORCID:0000-0002-4000-807X
joachim.schopfel [at] univ-lille3.fr

Abstract

« Access to information plays a critical role in supporting development. Open access to scientific information is one solution. Up to now, the open access movement has been most successful in the Western hemisphere. The demand for open access is great in the developing world as it can contribute to solving problems related to access gaps. Five emerging countries, called BRICS — Brazil, Russia, India, China and South Africa — play a specific and leading role with a significant influence on regional and global affairs because of their large and fast-growing national economies, their demography and geographic situation. In order to better understand open access in each of the five countries, in this paper we take a look at specific conditions in each country, relying on data from information professionals and scientists from BRICS, with an empirical approach focused on country-specific characteristics and challenges. The paper is an updated and enriched synthesis of a recent work on open access in the BRICS countries published by Litwin, Sacramento CA.1

Keywords: Open Access, Scientific Information, Emerging Countries, BRICS »

Voir l’article ici, sur le site de D-Lib Magazine « the Magazine of Digital Library Research »

Le portail européen des données dévoile sa nouvelle version

« Plusieurs dizaines de milliers de jeux de données sont proposés dans une interface épurée et enrichie d’un moteur de recherche à facettes.

Incontournable source d’information, le Portail européen des données vient de dévoiler une nouvelle version qui s’adapte désormais à tous les types de terminal : téléphone, tablette ou ordinateur. Multilingue, il propose une interface déclinée dans 24 langues et ses outils de recherche ont été améliorées. « Les actualités et les cas d’utilisation sont plus faciles à trouver grâce à une nouvelle fonction de recherche à facettes » expliquent les responsables du portail.

Résultat de recherche d'images pour "portail europeen des donnees"

Les jeux de données sont accessibles via des catégories : agriculture, énergie, santé, affaires internationales… Il est également possible d’y accéder par un catalogue qui recense les jeux de données par pays producteurs.  »

Pour en savoir plus : voir l’article d’Archimag sur le portail européen des données