Édition scientifique ouverte et structurée : les bonnes pratiques éditoriales

Avec le Plan National pour la Science Ouverte (juillet 2018), la France s’engage pour que les résultats de la recherche scientifique soient ouverts à tous, chercheurs, entreprises et citoyens, sans entrave, sans délai, sans paiement. En vue de construire la bibliodiversité, deux mesures centrales sont prises : explorer les nouveaux modèles économiques pour les revues comme pour les livres en accès ouvert et dynamiser les presses universitaires et le secteur éditorial qui feront le choix de l’accès ouvert. Enfin, la France participera à l’échelle européenne et internationale à la structuration de la science ouverte en contribuant notamment aux infrastructures comme le DOAJ (Directory of Open Access Journals) ou la fondation franco-néerlandaise Directory of Open Access Books (DOAB).

Après la première rencontre Visibilité des revues scientifiques et référencement dans les systèmes d’information organisée en 2016, le groupe de travail GT Revues, adossé à la Commission Recherche de l’Université Toulouse – Jean Jaurès, organise une 2e rencontre autour de l’édition afin d’inscrire durablement la question de l’édition numérique ouverte et structurée dans la politique scientifique de l’établissement, le 22 février 2019

Pour en savoir plus, voir le site de notre source : « Ouvrir la science »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :