Une pétition en faveur de la libre diffusion des « biens communs » de la connaissance et de la culture

share-knowledge

 

A l’occasion de la future loi française sur le numérique, des intellectuels (artistes, journalistes, scientifiques, et j’en passe….) ont lancé une pétition en faveur de la libre diffusion des « communs » sur l’internet.

« Les biens communs vont bientôt faire leur entrée dans le droit français, à l’occasion de la future loi sur le numérique annoncée par Manuel Valls, issue des travaux de concertation du Conseil national du numérique. Il faut s’en féliciter : les biens communs – ou communs – nourrissent depuis toujours les pratiques d’échange et de partage qui structurent la production scientifique et la création culturelle. »

Dans le domaine scientifique, ces personnes se positionnent en faveur de l’open access et du « text et data mining » »Il était donc temps de donner un véritable fondement juridique aux communs, pour adapter le droit aux pratiques existantes, comme l’ont souligné un grand nombre d’acteurs de la science et de la culture. C’est ce que fait le projet de loi numérique, en instaurant à la fois un statut pour le domaine public informationnel et en encourageant les pratiques d’open access et de text et data mining des publications scientifiques. »

Ces pratiques vont de pair avec l’open data, et lui sont indispensables. Espérons que ce mouvement, qui voit le jour, se diffusera à toutes les personnes impliquées dans la gestion et la diffusion de la connaissance et de la culture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :