Entreprises êtes-vous « open » ?

Jusque-là, les données en entreprise ont eu une sorte de vie propre. Elles se sont démultipliées, reproduites en prenant différentes formes et en se logeant dans divers systèmes d’exploitation. Aujourd’hui les entreprises ne sont plus seules à produire des données. L’individu, à travers notamment le web2, le développement de l’internet des objets, est également devenu tout naturellement producteur. Il n’hésite pas à rendre public une multitude d’informations le concernant.

L’entreprise doit contribuer

Le numérique impacte nos vies, la vie de l’entreprise de multiple façon. Avec l’open data, elle est emportée par le tourbillon de cette ouverture massive et banalisée de données impulsée par les institutions. Le partage de données devient la règle. Ainsi, elle aura accès non seulement aux données des individus, mais aussi à celles de ses clients, fournisseurs et prestataires… Cette émergence d’une économie, d’une culture de la donnée ne laisse pas vraiment le choix.

Capturesource : http://www.flickr.com

Des hésitations…

L’entreprise reste frileuse car la notion d’open data est complexe et encore très récente dans le secteur privé : les modèles de publication de données restent à construire. Pour certaines d’entre elles, il s’agira tout d’abord de prendre connaissance du « capital de données » dont elles disposent. Ce potentiel n’est pas toujours bien connu. Puis, il faudra s’interroger sur le type de données à ouvrir : des données relatives aux clients ? des données internes à l’entreprise ?

…et des freins encore nombreux

Dans un contexte concurrentiel, il est toujours délicat de diffuser des informations. L’entreprise souhaite rester maître de cette diffusion et contrôler la réutilisation, la sécurité des données. Elle s’interroge également sur le cadre juridique de cette nouvelle pratique. Cette mise en œuvre a aussi un impact en terme d’organisation et de budget car il faut que de nouveaux services, de nouveaux outils soient développés pour être en mesure de proposer cette diffusion. De nouveaux métiers devraient apparaître, de nouveaux partenaires sont à identifier. Cette mise en œuvre n’est pas à la portée de toutes les entreprises. Sera-t-elle une priorité de développement ?

Les atouts de l’open innovation

Pourtant, cette ouverture est une évolution majeure, car l’entreprise en acceptant de dévoiler une partie de son patrimoine numérique change radicalement ses habitudes. En effet, jusque-là, c’est la concurrence, la compétition qui régissaient les relations entre acteurs économiques. Avec la mise en place de l’ouverture de ses données, l’entreprise recherche désormais des partenaires pour proposer de nouveaux services et produits externes à sa propre structure. Cette nouvelle démarche l’oblige à créer de nouveaux écosystèmes au sein desquels la collaboration et le partage sont essentiels, où la transparence est de mise. Elle donne naissance à de nouveaux modèles et surtout à de nouveaux projets qui sont innovants.

Ce concept d’ «open innovation » ou « innovation ouverte » [1] est encore récent.  Dans le contexte de crise actuel, le déploiement de l’économie numérique étant inévitable, cette nouvelle posture pourrait bien être synonyme de nouveaux gains. Mais pour l’instant seulement 24% des entreprises interrogées par le MEDEF en novembre 2014 (« baromètre de l’innovation ouverte ») semblait prête à se lancer dans de telles réalisations.

Pourtant, le récent rapport Lemoine qui met le numérique au cœur de la transformation, de la croissance de l’économie française, propose différentes mesures pour favoriser les démarches « open » des entreprises et ces nouvelles formes d’innovation.

Le mouvement est bien en marche…

Françoise C. | Documentaliste en entreprise

A consulter :

1. Livre blanc : open data quels enjeux et quelles opportunités pour l’entreprise ?  http://bluenove.com –  Novembre 2011

2. Rapport Lemoine : « La nouvelle grammaire du succès – La transformation numérique de l’économie française » – http://www.economie.gouv.fr – Novembre 2014 (328 pages; 12 Mo)

3. Premiers résultats du baromètre open innovation du MEDEF – http://www.medef.com/ – Novembre 2014

 

Pour aller plus loin :

Nouveaux modèles du numérique : une économie ouverte se développe-t-elle ?   – http://www.franceculture.fr – émission du 19/12/2014

 


Note :

[1] Définition de l’open innovation sur wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Innovation_ouverte

Publicités

Une Réponse

  1. Article passionant ! Compliment

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :